Tag: bibliothèque

La Bibliothèque d’Alexandrie, telle qu’Irénée de Lyon en parle au 2e siècle

La fameuse bibliothèque d’Alexandrie qui fut fondée en 288 avant notre ère fut plusieurs fois détruite et reconstruite. La dernière destruction eut lieu en 642 ap. J.C.

Entre 180 et 190, Irénée de Lyon, 2e évêque de la ville, natif de Smyrne, écrivait « Πρὸ τοῦ γὰρ Ῥωμαίους κρατῦναι τὴν ἀρχὴν αὐτῶν, ἔτι τῶν Μακεδόνων τὴν Ἀσίαν κατεχόντων, Πτολεμαῖος ὁ Λάγου φιλοτιμούμενος τὴν ὑπ´ αὐτοῦ κατεσκευασμένην βιβλιοθήκην ἐν Ἀλεξανδρείᾳ κοσμῆσαι τοῖς πάντων ἀνθρώπων συγγράμμασιν ὅσα γε σπουδαῖα ὑπῆρχεν » (avant que les Romains n’eussent établi leur empire, alors que les Macédoniens tenaient encore l’Asie sous leur pouvoir, Ptolémée, fils de Lagos, qui avait fondé à Alexandrie une bibliothèque et ambitionnait de l’orner des meilleurs écrits de tous les hommes – trad. Adelin Rousseau SC. 211 p.401-403).

On ne sait pas si Irénée s’est rendu à Alexandrie. Les renseignements d’Irénée sont ceux de tout lettré de son époque. La Bibliothèque est fameuse, elle a déjà plus de quatre siècles d’existence.

Eusèbe de Césarée a repris plus tard la citation d’Irénée dans le 5e livre de son « Histoire ecclésiastique » (livre V, 8.) sans rien ajouter de plus. Il faut noter que la citation grecque (ci-dessus) n’aurait pas été possible sans le texte d’Eusèbe. En effet, les originaux grecs d’Irénée ont tous été perdus.

En 2004, un séminaire a été organisé dans le cadre du Projet Alexandrie, un projet de recherche initié par la Bibliotheca Alexandrina pour l’étude et la documentation de l’ancienne Bibliothèque d’Alexandrie. La BA possède de nombreuses collections. L’une d’elle est dédiée aux manuscrits originaux, et aux premiers livres imprimés. Il est possible d’en faire une petite visite virtuelle. Malheureusement, on aimerait en voir beaucoup plus (le virtual browser n’est pas fonctionnel). Le site ne propose pas de lecture de manuscrit numérisé comme, par exemple, ce que la BnF propose avec Gallica.

Une monographie est accessible en ligne. Elle est signée Patrice Giorgiadès, son titre est « l’étrange destin de la bibliothèque d’Alexandrie« .


Des bibliothèques de textes grecs anciens

J’ai souvent cherché tel ou tel texte sans jamais systématiser ma recherche. Aujourd’hui, c’est un peu par hasard que j’ai « posé le clic » sur la Βικιθήκη que la version grecque de wikipedia met en ligne.

Si je cherche Platon, Πλάτων, les oeuvres, Έργα, disponibles sont :

  • Ἀλκιβιάδης α
  • Ἀπολογία Σωκράτους
  • Εὐθύφρων
  • Θεαίτητος
  • Ίων
  • Κριτίας
  • Κρίτων
  • Λάχης
  • Πολιτεία
  • Σοφιστής
  • Συμπόσιον
  • Τίμαιος
  • Φαίδων
  • Χαρμίδης
  • C’est un bon début, non ?

    Et comme c’est dans un wiki, chacun peut apporter quelque chose. Parmi tous les auteurs, certains ne sont pas tout à fait grecs. Par exemple, on trouve John Kennedy ! Les textes sont accentués et dans un bel unicode, ça ne gâche rien, super.

    Je ne me suis pas arrêté là, et j’ai poursuivi la fouille. In fine, voici quelques résultats avec des sites spécialisés :

    Bibliotheca Augustina

    Titus

    Philippe Remacle

    Bibliotheca Classica Selecta

    Myriobiblios

    UCL, département d’études grecques, latines et orientales

    Bilbiotheca classica selecta


  • Catégories

  • Calendrier

    mai 2017
    L M M J V S D
    « Avr    
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • Copyright © 1996-2010 Blogabriel. All rights reserved.
    iDream theme by Templates Next | Powered by WordPress