Tag: iot

Cubieboard, une autre brique du web des objets

Bâti sur un processeur ARM « Allwinner A10 » (développé par ARM Ltd, architecture RISC 32 bits) le Cubieboard est un ordinateur qui tient en une seule carte aux petites dimensions (10 cm x 6 cm).

Ses caractéristiques en font un bon candidat pour créer des individus du web des objets doués pour la vidéo. En effet, le A10 est une puce qui offre à la fois une lecture vidéo locale de 2160p travers une interface SATA/USB2.0 et une lecture de vidéo sur Internet de 1080p via Ethernet ou le WIFI. 1080p, c’est un ensemble de modes vidéo haute définition (HDTV) qui se caractérise par une résolution verticale de 1080 lignes horizontales et un balayage progressif (p). L’image n’est pas entrelacé, comme c’est le cas avec la norme d’affichage 1080i. Pour un écran 16:9, cette résolution de 1080 signifie une surface de 1920 × 1080, soient 2,1 mégapixels. On voit bien l’orientation du Cubieboard. Avec le support du 2160p, on est résolument dans la UHDTV.

Il intégre des Codec Vidéo et Audio et des ports HDMI, SATA, USB, MMC, infra-rouge… Côté mémoire, ce n’est pas mal non plus avec 0.5 ou 1 Go de DDR3 à 480 MHz. Et, pour finir, il tourne sous plusieurs distrib de Linux ou d’Androïd.

Pour en savoir plus, les bonnes pages sont :

  • Allwinner A10
  • Un starter guide

  • Overo, une brique pour le web des objets

    En 2003, Gordon Kruberg crée la société Gumstix. Il lui donne un drôle de nom pour rappeler que son ambition est de fabriquer des ordinateurs de la taille d’un chewing-gum : gum-stick.

    Il crée des cartes mères de très petites dimensions qui restent la propriété de l’entreprise. La première carte s’appelle Overo Earth, elle est basée sur un processeur 600 MHz, le TI OMAP 3503 (chip de chez Texas Instruments, Open Multimedia Applications Platform, conçu pour les développements multimédia mobile). La deuxième carte, Overo Air, a apporté le Bluetooth et le réseau sans fil. La troisième carte, Overo Water, est une évolution au niveau du processeur, c’est dorénavant un 720 Mhz, le TI OMAP 3530. La dernière carte, Overo Fire, comme la 2e améliorait la 1ère, a apporté le Bluetooth et le réseau sans fil à la 3e, l’Overo Water. Pour la mémoire, elles sont dotées de 256 MB de mémoire flash et de 256 MB de SDRAM. En dehors de ces cartes qui déclinent les 4 éléments, on trouve aussi une gamme Verdex Pro avec des processeurs à 300, 400, 500 et 600 MHz …

    En revanche, il change de philosophie pour les cartes d’extension. En effet, ces dernières sont publiés sous licence « Creative Commone Share-Alike« , ou CC-SA. Ce qui veut dire que les créations dérivées seront à partager selon la même licence (SA). Et c’est là que ça devient intéressant avec une caméra HD, un accéléromètre, …

    Pour le développement, il opte pour une pile logicielle basée sur Linux : le framework OpenEmbedded. Voici une bonne page d’info pour s’en débrouiller et une communauté partage un wiki. On trouve aussi des vidéos sur le site de Gumstix, mais aussi sur Youtube.

    Avez-vous utilisé cette techno ? Qu’en pensez-vous ? Laissez un commentaire, merci.


  • Catégories

  • Calendrier

    novembre 2018
    L M M J V S D
    « Sep    
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    2627282930  
  • Archives

  • Copyright © 1996-2010 Blogabriel. All rights reserved.
    iDream theme by Templates Next | Powered by WordPress