épigraphie

Web 2.0 et épigraphie arménienne

Les réseaux sociaux sont l’une des grandes réussites du web 2.0. Le site de partage de photographies Flickr est l’un de ces réseaux qui est particulièrement réussi. Comme je suis à la recherche de bonnes photographies de témoignages épigraphiques de langue arménienne, je ne pouvais pas me contenter de mes seules photos. J’ai donc créer un groupe Flickr consacré à l’épigraphie arménienne.

En à peine 5 semaines, ce sont déjà plus de 100 photographies qui ont été publiées dans ce groupe. Quant aux membres du groupe, ils sont plus de 10. Si vous avez d’autres clichés, je vous invite à prendre part à cette expérience de partage. Vous pouvez aussi commenter certaines photos.

Ainsi, le web 2.0 contribue à la constitution d’un fonds documentaire épigraphique … où chacun peut prendre sa part.


Une inscription arménienne à Lucques

La cathédrale saint Martin de la ville de Lucques en Toscane (Italie) a été construite au 6e siècle. Du 11e au 13e siècle, elle est reconstruite. Au 14e, c’est l’intérieur qui est refait. L’ensemble est superbe et mérite la visite.

On peut y découvrir ce détail intéressant, une inscription en onciales arméniennes. En voici la lecture.

զՅակոբ Կարցին յիշեցէք

Ce qui s’analyse ainsi :

զ- [prép+acc] Յակոբ [prénom, Acc.sg] Կարցի-ն [nom, Gén.pl + art.] յիշեցէք [verbe յիշեմ se souvenir, impér. 2e pl.].

et se traduit par : « souvenez-vous de Hakob de Kars ». Qui était ce personnage ? De quand date l’inscription ? Pour l’instant, je n’ai pas de réponse. Merci à Agnès pour son aide épigraphique.

Kars est une ville située en Turquie. Au 10e siècle, Kars et sa région étaient un royaume arménien sous la domination de la dynastie des Bagratides.


Epigraphie arménienne

Parmi les nombreuses façons d’accéder à des textes écrits en arménien ancien, l’épigraphie est une voie qui mérite d’être empruntée avec un appareil de photos en poche … C’est que j’ai fait lors de mon voyage en Arménie, en novembre dernier. En rentrant, j’ai trié les clichés et je viens de créer un groupe dans Flickr pour les mettre à disposition.

Ce groupe Epigraphie armenienne – Armenian epigraphy vous attend. Bonne visite et si vous voulez participer, devenez-en membre.


Une inscription de Geghard

Sur un mur du monastère de Geghard, vous pouvez voir cette inscription écrite en onciale. Elle a été légèrement rognée à droite et à gauche.

Ligne 1 – (Ե)ՍՄԱՄԱՔԱՆՍԵՏՈՒ:Խ՛:
Ligne 2 – (Ի)ՍԲՈՒԽՏՍԵՒՍՊԱՍԱՒՈ(Ր)
Ligne 3 – ԽՈՍՏԱՑԱՒՏԱՐԻՆ:Բ:ԱՒ(Ր)

Ce texte peut se réécrire :

Ligne 1 – Ես Մամաքանս ետու :խ՛:
Ligne 2 – ի ս(ուր)բ ուխտս եւ սպասաւոոր
Ligne 3 – խոստացաւ տարին :բ: աւոր

Analyse :

Ligne 1 – Ես [pr. pers, 1PS, moi] Մամաքան+ս [nom propre + article] ետու [v. donner, aor. 1PS] :խ՛: [nb 40]
Ligne 2 – ի [prép.] ս(ուր)բ [adj. abrév. avec badiv, saint] ուխտ+ս [subs. congrégation + article] եւ [conj. et] սպասաւոր [subs. serviteur]
Ligne 3 – խոստացաւ [v. promettre, aor. 1PS] տարին [տարի, subs. an, տարին par an] :բ: [nb 2] աւոր [subs. jour]

Traduction :

Moi, Mamakan, j’ai donné 40
à cette sainte congrégation et le serviteur
a promis par an 2 jours

Inscription de Geghard

Notes

Le monastère de la Sainte Lance de Geghard est situé dans la région du Kotayk en Arménie. Il est fondé au VIIe ou VIIIe siècle, peut-être avant. Après sa destruction pendant la période de l’invasion arabe, il est reconstruit au XIIIe siècle. En arménien ancien գեղարդն (gueghardn) signifie « lance ».

Pour l’état de l’inscription, on remarque qu’elle a été nettoyée et qu’à gauche et à droite, elle a été rognée. C’est pour cette raison que la proposition de lecture de cette inscription comporte des lettres supplémentaires mises entre parenthèses en tête des lignes 1 et 2 ainsi qu’à la fin des lignes 2 et 3.

Si on observe les 4 extrémités de la croix, on constate des petits trous de la forme de clous à section carré. Le trou du haut a même laissé une trace, peut-être de rouille, dans la pierre. Y avait-il une autre croix fixée par 4 clous ? Ou bien, y avait-il simplement 4 clous à tête pour ornement ?

A la 2e ligne, l’adjectif սուրբ (sourp) est écrit sous sa forme abbréviée սբ (sp) surmontée d’un badiv.


  • Catégories

  • Calendrier

    novembre 2019
    L M M J V S D
    « Fév    
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    252627282930  
  • Archives

  • Copyright © 1996-2010 Blogabriel. All rights reserved.
    iDream theme by Templates Next | Powered by WordPress