Tag: search

Petit panorama d’outils sur les ontologies : les moteurs de recherche

(Mise à jour le 14 avril 2013)

Devant la difficulté de créer une ontologie, on peut vouloir en trouver une qui corresponde à son besoin. Mieux, on peut vouloir trouver une ontologie existante car elle aura déjà fait ses preuves, elle aura peut-être une communauté d’adorateurs. Bref, il n’est pas besoin de vous dire l’utilité des moteurs de recherche qui vous permettront de trouver l’ontologie de vos rêves.

L’utilisation de ces moteurs est un peu particulière. L’expression de la recherche se fait en langage naturel avec des mots clés et les résultats produits sont classés. Certaines informations supplémentaires sont souvent fournies.

Mais la difficulté n’est pas dans la recherche à proprement parlé. Une fois que vous avez une liste de résultats, la vraie question est : laquelle choisir ! C’est pour cette raison qu’il existe une nouvelle catégorie d’outils comme LOV (une version indépendante est hébergée à l’OKFN), un des modules de Datalift, destiné à cataloguer, trouver et choisir des ontologies. Ca mérite le détour.

Voici quelques outils, il y en a beaucoup d’autres (vous pouvez d’ailleurs me laisser un commentaire pour je mette à jour cette page).

Catégorie : ceux qui marchent

  • FalconS pour chercher et trouver des objets, des concepts, des ontologies ou des documents. Pour les ontologies, les résultats sont rendus avec des graphes.
  • LOV, l’outil de référence, recherche parmi des ontologies de référence.
  • ontologi.es est une liste de liens … c’est très sommaire, mais ça peut servir (merci Raphaël)
  • ontosearch pour chercher par des termes.
  • Sindice, l’outil facile et utile pour trouver en soumettant des termes, des URI, des propriétés et un mode avancé pour aller plus loin. Il y a encore d’autres fonctions utiles …
  • Swoogle est un ancien outil toujours en ligne, il n’a pas évolué depuis 2007.
  • SWSE permet de rechercher des entités RDF (résultat universitaire, 2011)
  • vocab.cc est un projet open source, qui permet de rechercher des vocabulaires de données liées. Il fournit un classement des URI. (Il tombe en 404 quand il ne trouve pas)
  • vocab.org est destiné à être un espace d’URI ouvert pour des vocabulaires tels que RDF schema ou des documents d’espaces de noms XML (merci Raphaël)
  • Watson est un moteur intéressant car il évolue régulièrement (à suivre).

Catégorie : les morts-vivants, on ne sait pas trop

Catégorie : les disparus

  • schemapedia … ce dernier était le plus intéressant car il fournissait non seulement des vocabulaires mais de nombreux exemples quant à leur utilisation. Malheureusement, il était basé sur la plate-forme Talis et il s’en est allé avec cette plate-forme. Le code est toute fois ouvert sur Google Code (merci Raphaël).

  • Convergence search et réseau social, qui gagnera ?

    Les réseaux sociaux (rs) se partagent l’audience mondiale avec les moteurs de recherche (mr). Au top 10 des sites les plus visités[1] se trouvent par ordre décroissant : Google (mr), Facebook (rs), Youtube (rs), Yahoo ! (mr), Windows live (mr), Baidu (mr), Wikipedia (rs), Blogger (rs), MSN (mr) et Twitter (rs). Soit 5 de chaque catégorie.

    La bipartition au sommet de la popularité Internet entre moteurs de recherche et réseaux sociaux motive l’apparition de nouveaux sites aux usages ajustés. Citons en deux : l’immédiateté et la proximité.

    Immédiateté. Puisque les internautes et les mobinautes ont un rapport de plus en plus immédiat avec le Web grâce aux réseaux sociaux où publier se fait à la vitesse du clic, leur besoin de recherche suit la même tendance. Ils veulent trouver jusqu’aux informations publiées et diffusées les plus récentes. Des moteurs d’un nouveau type apparaissent pour répondre à cette demande, ce sont les moteurs en temps réels[2] dont les nouvelles exigences sont la vitesse d’actualisation et la segmentation des sources sociales (réseaux, blogs, sites d’information etc.).

    Proximité. Avec les progrès de la géolocalisation, les moteurs ont acquis une autre dimension sociale : ils ont appris à répondre au plus près de l’utilisateur ou de ses contacts.

    Nous assistons à des tentatives répétées pour faire converger les moteurs de recherche et les réseaux sociaux. Qu’est-ce que cela va donner ? Google essaie de pénétrer de force le monde des réseaux sociaux. Mais le géant a jeté l’éponge pour Wave. L’outil de communication collaboratif n’a pas eu le succès attendu : « Wave n’a pas eu autant d’utilisateurs que nous l’aurions souhaité. » C’est la phrase que toute la presse a retenue de l’explication donnée par un responsable de la société. Google s’est aussi fait rappeler à l’ordre pour Buzz par un collège international d’autorités de type CNIL. Les réseaux qui marchent sont des succès inattendus. En 2004, un étudiant de 20 ans crée thefacebook.com dans sa chambre à Harvard. Et deux semaines plus tard, les 2/3 de l’école s’inscrivent. Six ans plus tard, plus d’un demi-milliard de comptes ont été ouverts sur le site. Google a la mémoire courte, son moteur est lui aussi un succès inattendu.

    Je ne crois pas le vainqueur du rapprochement search et réseau social soit un acteur significatif de ces deux mondes. Je vote pour un nouvel entrant qui émergera à la suite d’un succès inattendu.


    [1] En se référant à l’analyse de www.alexa.com pour le mois de juillet 2010.
    [2] http://www.netpublic.fr/2010/08/8-moteurs-de-recherche-en-temps-reel-efficaces-et-novateurs/


  • Catégories

  • Calendrier

    novembre 2017
    L M M J V S D
    « Oct    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives

  • Copyright © 1996-2010 Blogabriel. All rights reserved.
    iDream theme by Templates Next | Powered by WordPress