Tag: usage

De l’information trouvée à la vérité : nécessité d’un apprentissage humaniste

Dans les débuts d’Internet, nos visites étaient motivées par le besoin de trouver de l’information et une bonne dose de curiosité, ne sachant si nous allions justement trouver ce que nous cherchions. Assez rapidement, nos recherches se sont faites plus pertinentes essentiellement pour quatre raisons :

• les outils sont plus adaptés à la recherche,
• le référencement des informations publiées s’est amélioré,
• la quantité d’informations croissant, la qualité globale de l’ensemble y a gagné,
• les utilisateurs ont aussi acquis de nouveaux usages et les ont perfectionnés.

Peu à peu, alors que nous allions chercher de l’information, nous avons attendu d’Internet qu’il nous donne l’information, toujours plus absolue. Notre sens critique a perdu en acuité. Le déplacement du « c’est écrit » de son support matériel qu’était le livre vers l’immatériel numérique se traduit par la recherche de la vérité dans Internet.

Maintenant que l’Internet est accédé par plus de 50% de la population des pays développés, son enseignement devient indispensable. Et ce n’est pas d’apprendre à manier une souris qu’il s’agit ! C’est un enseignement qui doit prendre place dans ce que l’on appelait les humanités. Quand les rapports entre les personnes qui se connaissent ou pas, s’expriment de plus en plus au travers des réseaux sociaux, il est urgent de prendre conscience de la dérive des usages, pour ne pas dire des usages en dérive.


Age et compétences

Depuis l’irruption d’Internet dans nos vies, nous observons des bouleversements dont certains nous semblent paradoxaux.

  • Quand nos usages privés dépassent en quantité et en qualité nos usages professionnels,
  • Quand nos équipements domestiques sont plus performants que ceux que nos entreprises mettent à notre disposition pour travailler,
  • Quand les personnes se forment seules, chez elles sur leur matériel,
  • Quand ce sont les enfants qui apprennent à leurs parents,
  • Quand ce sont les élèves qui enseignent leurs professeurs,
  • Quand ce sont les dernières recrues qui expliquent aux anciens des entreprises,

cela signifie t-il que les jeunes sont plus compétents ?

La maîtrise d’un outil rend-elle plus compétent ? Quand peut-on dire que l’on maîtrise un outil ?

Force est de constater que la maîtrise technique masque la maîtrise des usages. La maîtrise technique s’apprend scolairement, par l’acquisition de gestes techniques qu’il faudra savoir répéter. La maîtrise des usages demande du temps pour l’appropriation des gestes et leur intégration dans la logique du métier. Elle nécessite la connaissance du métier.


Web 2.0 – Du bon usage de la sérendipité

Tout d’abord, de quoi s’agit-il ?

Plusieurs définitions de la sérendipité sont proposées sur le web. Je reprendrai ici quelques-unes :

  • La sérendipité est la caractéristique d’une démarche qui consiste à trouver quelque chose d’intéressant de façon imprévue, en cherchant autre chose, voire rien de particulier. Cette approche est issue d’une démarche heuristique. (Cf. www.wikipedia.fr/)
  • L’art de faire des trouvailles (Cf. florencemeichel.blogspot.com/)
  • Le hasard heureux (Cf. www.strategy-interactive.com/blog/)
  • Les accidents heureux (Cf. /plum.mabulle.com/)
  • L’art de trouver ce qu’on ne cherche pas (Cf. /plum.mabulle.com/) ma définition préférée !

Il s’agit des moments de grâce où aléa se conjugue avec providence !

Usages de la sérendipité

Le surfeur qui navigue poursuit généralement une idée précise, il a un but et développe une stratégie pour l’atteindre. Il cherche et veut trouver. Il y a aussi les surfeurs solitaires qui musardent, errent, se perdent, ne retrouvent plus le chemin . « How does a nightmare begin? For David Vincent, etc. » Bref, alors qu’on ne s’y attend pas, on tombe sur quelque chose et ça fait tilt. Du genre « bon sang, mais c’est bien sûr ! ».

Quelques exemples

Ai-je besoin de vous en donner ? Vous en avez déjà fait l’expérience. Wikipedia vous propose une page au hasard. Si vous en faites votre page par défaut de navigateur, plusieurs fois dans la journée, vous aurez l’occasion de découvrir quelque chose d’inattendu.

Ce qui ressemble à la sérenpidité sans en être

C’est comme pour toutes les bonnes choses. Il y a des clones. On voudrait vous faire croire que c’est de la sérendipité, et  non, manqué, c’est un leurre. Par exemple, Google propose depuis longtemps « j’ai de la chance« . En l’occurrence, c’est le choix de Google, pas celui de la chance.

Quels liens pour aller plus loins

article de wikipédia sur la sérendipité

le blog des automates intelligents


  • Catégories

  • Calendrier

    juin 2017
    L M M J V S D
    « Avr    
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    2627282930  
  • Archives

  • Copyright © 1996-2010 Blogabriel. All rights reserved.
    iDream theme by Templates Next | Powered by WordPress